INTERVIEW de Julie Teule de la MinékaTeam - Minéka, l’art et la manière du réemploi

Minéka, ce sont des acteurs engagés qui souhaitent accompagner l’évolution du secteur de la construction vers un modèle plus durable et responsable.

Issu du monde du BTP de divers horizons (artisans, ingénieurs…), chaque membre de l’équipe apporte ses compétences et son énergie pour démocratiser le réemploi des matériaux auprès des professionnels comme des particuliers.

Img_20220622_102336

Vous avez tout misé sur le réemploi pourquoi ?

Depuis 2016 Minéka s'est construite sur un constat : le BTP est à la fois le plus grand extracteur de ressources et le plus grand producteur de déchets. En tant que maître d'œuvre, nous souhaitions orienter notre pratique vers des alternatives plus vertueuses... et pour structurer une filière comme le réemploi il fallait tout miser dessus ! C'est pour cela que Minéka est à la fois un service de collecte de matériaux sur chantier, une plateforme de matériaux où professionnels comme particuliers peuvent se fournir, et un bureau d'étude réemploi.

Aujourd'hui les pénuries de matériaux, les délais d'approvisionnement toujours plus importants, la nécessité de relocaliser les compétences et notre approvisionnement, confirment la pertinence de ce choix.

Vous participez à l’aventure AZIMUTS, quel challenge représente pour vous la création de ce tiers-lieu ?

La création de ce tiers-lieu est une belle occasion de démontrer le potentiel des matériaux de réemploi, par l'exemple et à un large public. Il s'agit d'interroger les personnes qui vont le fréquenter sur leur propre pratique. Le réemploi dans le contexte du logement social soulève en effet de nombreuses questions (acceptabilité des prestations, participation, logistique interne, etc.) comme il présente de nombreux leviers (mobilisation de foncier pour du stockage, quantités importantes et typologies homogènes de matériaux, innovation, etc.).

Le challenge est également de reconstituer le tiers-lieu sur un autre lieu à la fin de cet événement. Si le recours au réemploi peut être complexe, anticiper la démontabilité des ouvrages, du revêtement de sol à la structure, est une condition sine qua non pour donner une seconde vie aux matériaux qui le composent ! 

Pour en savoir plus sur Minéka, c'est par ICI